2014 – Merci d’être avec nous !

de René de Obaldia

(création à Montgobert le 15 février 2014)

AFFICHE THEATRE DE MONTGOBERTComposition 4

Mise en scène : Pascal Ponsart-Ponsart assisté de Claudie Mintrot.

Décors et costumes : la Troupe du Petit théâtre de Montgobert

Dans cette pièce Obaldia reste très proche d’un théâtre traitant de problèmes très terre à terre. Ici, nul travers de la réalité, ce sont des tranches de vie saignées dans le vif dans lequel l’auteur décale le curseur pour en extirper les contradictions ou les impasses. Obaldia montre avec humour et finesse les contours et aspérités de situations plus ou moins cocasses.

Il y a cinq impromptus. « Merci d’être avec nous » est une interview décalée de confidences plus ou moins heureuses de l’actrice Lili Galoche au journal télévisé. Dans « Une page de tournée », c’est un couple, Gérard et Sabine, qui se sépare. Dans « A bâtons rompus », ce sont Nadège et Véronique qui discutent dans une vacuité proche du néant. « Les retrouvailles » est l’histoire de Lucien, alias Lulu, qui a quitté Sophie, alias Fifi, sans mot dire. Puis Lulu revient quelques années après…. « L’extra-lucide » raconte la fin d’une journée difficile de la voyante extra-lucide madame Eva avec une de ses patientes, légèrement surexcitée…

« Edouard et Agrippine » est une autre pièce de René de Obaldia adaptée pour la circonstance afin d’assurer les intermèdes entre les cinq impromptus.

L’ensemble tourne autour de la communication et de ses avatars. Au vide de la communication succède le trop plein ou les problèmes de communication. Ces cinq pièces sont des petits bijoux d’esprit !

La Presse en a parlé

LUNION_20140218_mercidetreavecnous